Le maquillage semi-permanent : la nouvelle technique à la mode

Le maquillage semi-permanent : la nouvelle technique à la mode

La beauté n’est pas éternelle et c’est d’ailleurs la raison pour laquelle tout le monde veut l’entretenir. Les différentes techniques fusent sur le marché, les unes plus attrayantes que les autres. Parmi elle le maquillage semi-permanent.

Les différentes méthodes du maquillage semi-permanent

Si on a des hésitations, le mieux c’est de se laisser guider par un professionnel comme pour le tatouage semi-permanent à Paris. Cependant, comme technique existante, on peut citer la méthode du point par point, la méthode microblading et la méthode graphique.

La méthode du point par point permet d’avoir un effet naturel et fondu sur le visage. Tandis que la méthode du microblading est plus délicate. Il peut être adapté suivant le type de peau au poil par poil. La méthode graphique est quant à elle travaillé de manière très remplie, le résultat s’éloigne un peu du naturel et est plus sophistiqué.

Avant de s’engager

Aussi appelé semi-pigmentation, c’est une tendance très appréciée actuellement. Cette méthode consiste en fait à appliquer des pigments naturels qu’on applique à l’aide d’undermographe à micro-aiguilles, spécialement conçue à cet effet. Avant de faire entrer dans la peau la pigmentation choisie, il faut gratter un peut l’épiderme pour une meilleure pénétration.

Beaucoup de femmes s’en servent pour réduire la facture de beauté mensuelle et de diminuer les listes de tâches à faire quotidiennement  pour sublimer la beauté. Attention ! On ressent une légère douleur pendant l’application. Comme on le dit si souvent : il faut souffrir pour être belle, l’aiguille qui frotte  la peau l’irrite un peu. Heureusement que les salons de beauté proposent des crèmes anesthésiants : on obtient ainsi des sourcils restructurés et sans défaut.

Le résultat a un coût

Différemment des maquillages permanents, la semi-pigmentation a un rendu très naturel. La couleur se conserve très bien et ne change pas de teinte. Il n’y a pas de risque d’effet secondaire indésirable et pas de cicatrice. Une application dure environ une année. Au-delà de ça, vous pouvez entamer des retouches.

Le maquillage semi-permanent a un coût, même si moins onéreux que le tatouage permanent. Le prix dépend de votre choix d’institut, mais pour un remplissage complet, on peut par exemple débourser entre 180 à 220 euros. Les retouches se situent en générale autour d’une cinquantaine d’euros.

Force est de constater que les recherches se poursuivent toujours dans ce domaine là car les gens sont sans cesse en quête de perfection. Si avant, on utilisait des pigments artificiels, aujourd’hui les laboratoires ont développés de nouveaux produits à pigmentations naturelles organiques de meilleurs qualités et tout aussi lumineux.

Les appareils d’application aussi n’ont cessé d’évoluer : à titre d’exemple, la machine québécoise et la machine allemande. La machine allemande fonctionne avec des ressorts tandis que la québécoises est beaucoup moins douloureuse.

Leave a reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *