Maté : bienfaits santé et mode de préparation

Maté : bienfaits santé et mode de préparation

En étant une potion magique pour l’organisme, les adeptes du maté ne cessent de s’accroître. Nombreux sont les bienfaits octroyer par cette boisson légendaire et pour les découvrir cet article vous en dira un peu plus sur ses bienfaits santé. Et pour aider de nouveaux adhérents à consommer leur premier maté, une mode de préparation sera également présentée.

 

Le maté et ses bienfaits sur l’organisme

Consommé par les Amérindiens Guaranis, le maté est une boisson faite avec des feuilles de la plante yerba maté qui se fait également appelé le thé des Jésuites ou encore le thé du Paraguay. Riche en composants inouïs tels que les polyphénols, les vitamines (A, B, C), le calcium, le magnésium et encore beaucoup d’autres constituants intéressants, le maté est une boisson qui est loin d’être ordinaire, car il procure différents bienfaits santé. Le maté et ses bienfaits sont incalculables, mais pour que vous ayez une idée de ses miracles sur la santé, en voici certains de ses exploits.

Perte de poids

Quand il s’agit de perte de poids, le maté fait partie des plantes légendaires dotées de pouvoir amincissant. Comme il détient des vertus diurétiques, le maté aussi a la possibilité de supprimer les déchets et les toxines qui ont été engrangées dans le corps. Le maté est donc capable de vous octroyer une silhouette svelte tout en restant en pleine santé. Ceux qui sont atteints d’obésité trouveront leur solution dans cette boisson qui fait maigrir naturellement.

Fatigue

Le maté renferme plusieurs composants exceptionnels tels que les polyphénols, les vitamines, les minéraux et la caféine. Mais quand le corps passe par des sensations de fatigue soudaine, c’est la caféine ayant un taux d’à peu près 1% qui joue un grand rôle. Grâce à cela, cet élixir redonne de la vigueur aux corps, ce qui sera une bonne nouvelle pour les consommateurs qui sont souvent confrontés à des coups de pompe.

Cognition

Le maté agit également sur la cognition ce qui veut dire que cette boisson donnera un coup de fouet à l’intelligence pour acquérir plus de mémorisation, de compréhension et de connaissance.

La manière de concocter son maté

Pour apprécier le goût du maté et bénéficier de ses bienfaits santé, cette boisson est mieux en préparation traditionnelle et sous forme d’infusion. Dans ce cas, vous aurez besoin de 4 ingrédients : calebasse ou maté, bombilla, eau chaude, eau froide, feuilles de maté. Après avoir réuni ces éléments, la préparation se déroule sous quelques étapes :

  • Prendre la calebasse et la remplir de yerba mate, mais seulement à ¾ pleine.
  • Placez la main sur la bouche du maté, puis retournez celui-ci jusqu’à ce les feuilles moins poudreuses restent au fond de la calebasse. Ceci, dans le but d’éviter une aspiration des feuilles de maté poudreuses au moment de sa dégustation.
  • Incliner le maté pour donner une sorte de pente. Cette étape sert à obtenir un entassement sur le côté du maté. Ainsi, vous distinguerez un espace creux pour accueillir la bombilla.
  • Insérer la bombilla tout au fond du récipient et contre la paroi.
  • Faites couler de l’eau froide dans la zone creuse. L’eau doit à peu près être à la hauteur des feuilles entassée. Toutefois, veillez à ce que les tas de feuilles ne s’effondrent pas. Ensuite, laisser l’eau être absorbé.
  • Versez de l’eau chaude non bouillante, c’est-à-dire chauffée à environ 80°C. Ceci évitera un goût amer à votre boisson. Attendez quelques minutes pour que l’herbe baigne totalement dans le liquide. Après tout ceci, il ne vous reste plus qu’à consommer votre boisson miraculeuse sans remuer la pipette en métal.

 

Soulignons que le maté peut être sucré. Il est bien sûr préférable de n’ajouter aucun sucre ni d’autres édulcorants pour qu’il soit plus sain, mais si vous voulez que le goût soit plus doux, vous pouvez parfaitement utiliser le sucre. Cependant, l’ajout de sucre doit se faire bien avant que la calebasse soit mise de l’eau. Et n’oubliez pas qu’après avoir bu votre maté, il faut nettoyer et sécher le récipient, car en étant réalisé en calebasse, celui-ci pourrait se couvrir de moisissure.

 

Leave a reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *